Historique

La chapelle est dédiée à Notre Dame de PITIÉ.

Elle est aussi nommée Notre Dame des Neiges.

La légende raconte qu'il aurait neigé un 15 mai, jour de pardon. L'origine du nom remonte à la naissance du christianisme à Rome (vers 350 après J.C). En une année de sécheresse, il aurait neigé au mois août sur le mont Esquilin. La neige formait le plan de l'édifice. Le pape y fit bâtir la basilique Sancta Maria ad Nives.

Une autre version du patronyme consisterait en une erreur de traduction de nom breton :

  • Notre-Dame des neiges : Itron Varia an erc'h
  • Notre-Dame de Pitié : Itron Varia an nec'h

Les deux noms en breton se prononcent de la même façon, d'où la confusion. Notre-Dame de Kerbader a été appelée, par erreur de traduction du breton, Notre-Dame des neiges.

En réalité il s'agit de Notre-Dame de Pitié, comme il est écrit sur la Piéta portant Jésus sur les genoux: "Mater Dolorosa", mot à mot "Mère douloureuse", en breton : Itron Varia an nec'h, mot à mot "Madame Marie de la peine", Notre-Dame de Pitié.

La dévotion à Marie, sous ce vocable, s'est beaucoup répandue aux siècles passés, surtout lorsque les populations étaient dans la misère et la souffrance, pauvreté, épidémies...

Une fontaine de dévotion se trouve à 200 m de l'édifice. On attribue à l'eau de cette fontaine la vertu de donner de la force aux enfants qui tardaient à marcher.

Renovation de la chapelle

Renovation de la chapelle

Intérieur de la chapelle

Intérieur de la chapelle

Connexion

L'inscription est exclusivement réservée aux membres et bénévoles de l'Association Les Amis de Kerbader