Le four a été reconstruit au cours de l'année 2007 pour une mise en service en 2008.

Sa voûte intérieure et la sole ont été réalisés en briques réfractaires, seule concession à la modernité, afin qu'il puisse parfaitement fonctionner.

Sa construction a nécessité six tonnes de sable de rivière qui servent de réserve calorifique entre le parement vertical en pierres et la voûte en briques réfractaires.

Il a été coiffé d'une belle toiture circulaire, réplique de celle d'un donjon.

 
 
Slider